Les méfaits de l’instruction publique : la discipline et la préparation civique


En 1929, Denis de Rougemont, âgé alors de vingt-deux ans commet un pamphlet sur les méfaits de l’instruction publique. Il s’agit d’un témoignage personnel sur ce que lui inspire son expérience d’une école publique égalisatrice, raboteuse d’individualité, dont les principes « qui ne coïncident qu’accidentellement avec ceux du bon sens » forment dans leur globalité « une méthode d’abâtardissement du peuple » […]